Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo Photo Photo Photo

the crow of the bus stop, 2018

Vêtements et banc en acier by cricri. Styling des 2 modèles by cricri.
Elles qui ont servi de mannequins comme de performeuses dans une installation (by cricri)
suggérant un arrêt de bus urbain. L'important ici est surtour de montrer
l'enbourgeoisement d'une ville en utilisant des signes à travers des objets définissant ce-là.
En les mettant en lien avec les vêtements, qui sont piochés chez Emmaüs et aussi dans les poubelles.
Le point central; une publicité fictive de vêtements.
Cette scène n'est ni une mauvaise critique ni un éloge, mais un constat.
Le but est de montrer, d'après leurs actions et comportements, mimiques et regards, une jeune génération
qui se jalouse et s’enferme sur elle-même quand bien-même elle a l’opportunité de s'ouvrir à l'autre
dans une société de consommation où l'individualité devient alors synonyme de timidité et « mean girl ».